simonSimon

Ingénieur en optimisation

 

Votre parcours chez EURODECISION, ça commence comment ?

A l’école d’ingénieurs INSA de Toulouse, j’ai choisi la spécialité Génie Mathématique et Modélisation complétée par le parcours de Master 2 Recherche Opérationnelle (M2RIT-RO) de l’ENAC. Mon stage de fin d’études effectué chez Airbus Defence & Space a ensuite conforté mon envie de mettre l’optimisation au cœur de mon métier. J’ai donc cherché un emploi qui me permettrait d’utiliser ces techniques mathématiques poussées tout en résolvant des problématiques métiers concrètes pour des clients variés : EURODECISION remplissait tous ces critères !

Pourriez-vous nous donner un exemple de projet sur lequel vous avez travaillé ?

La startup OpenJet développe une plateforme en ligne qui permet aux compagnies de jets privés de commercialiser des vols sur Internet et aux clients de réserver en quelques clics. Avant OpenJet, il fallait passer par des brokers et cela pouvait prendre des heures. OpenJet a fait appel à EURODECISION qui a développé des algorithmes sur mesure pour traiter les demandes des clients et répondre automatiquement en quelques secondes. OpenJet c’est un peu le UBER du jet privé !

Qu’est-ce que vous retiendrez de la mission pour cette startup ?

Tout d’abord, tous mes interlocuteurs chez OpenJet ont un profil technique, ce qui est normal pour une société innovante, et par conséquent, même s’ils n’ont pas forcément de connaissances en recherche opérationnelle, ils sont conscients que les algorithmes qu’on développe peuvent beaucoup leur apporter. Ensuite, je me suis rendu compte qu’ils n’hésitent pas à remettre en cause des décisions prises précédemment si une nouvelle solution technique s’avère plus pertinente, ce qui est facilité par le côté « petite structure ». J’apprécie aussi beaucoup le dynamisme de ces équipes passionnées par leur projet : pour moi qui suis fan d’aéronautique et de maths, c’est un peu la mission idéale !

Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous plait le plus dans votre poste ?

J’adore les défis techniques tels que comprendre le métier du client, construire un modèle mathématique, apporter un soutien technique… mais ce qui me plait le plus c’est de parvenir à convaincre le client que les algorithmes permettent de faire des choses géniales ! J’apprécie également d’échanger avec mes collègues et de découvrir la variété de domaines dans lesquels EURODECISION est amenée à intervenir : qui aurait pensé que les maths sont le point commun entre la prévision de production de panneaux solaires, une application pour les pré-diabétiques et la tarification d’un camping ?

Le parcours de Simon vous inspire ?

Envie de nous rejoindre ?