CONTEXTE

Secteur : Industrie

Expertise métier : Planification de la production

OBJECTIFS

Atténuer la variabilité des flux d’approvisionnement à destination des établissements pharmaceutiques

SOLUTIONS

Développement d’un moteur d’optimisation sous contraintes sur mesure et basé sur le composant SCOP Capacity Planning d’EURODECISION

RESULTATS
  • Amélioration du service aux établissements grâce à une meilleure gestion des capacités
  • Diminution des ruptures et amélioration de la disponibilité des médicaments en officines
  • Optimisation du remplissage des camions de livraison contribuant à la réduction de la charge transport et à l’amélioration du bilan carbone

Dès les premiers échanges, nous avons constaté que les experts EURODECISION connaissaient bien leur sujet : ils n’étaient pas forcément familiers avec notre métier de répartition pharmaceutique, mais sont très forts sur les questions de supply chain. Ils se sont montrés très à l’écoute, ont tenu compte des besoins des équipes opérationnelles de PCS et la collaboration s’est donc très bien passée. Nous avions pris le parti de ne pas faire quelque chose de compliqué informatiquement parlant et EURODECISION a su faire une proposition qui ne venait pas chambouler notre organisation IT.

Pierre-André LAMONGIEDirecteur Supply Chain - OCP REPARTITION

Auparavant, nous ne parvenions pas à lisser correctement l’activité : on travaillait « à la hache » pour ajuster ce qu’on pouvait. Le moteur EURODECISION nous apporte une certaine sérénité : 95 % de la complexité est absorbée, ce qui nous permet de travailler plus en finesse et les techniciens peuvent se concentrer sur les problèmes techniques qu’ils sont seuls à pouvoir résoudre.

Pierre-André LAMONGIEDirecteur Supply Chain - OCP REPARTITION

Numéro un de la répartition pharmaceutique en France, OCP Répartition a pour mission d’approvisionner en médicaments les pharmacies de ville et hospitalières. Chaque jour, OCP distribue 2 millions de boîtes de médicaments à 16 000 pharmacies clientes, à partir d’une gamme de 35 000 références.

En 2014, OCP a rejoint le groupe McKesson, un des leaders mondiaux de la logistique du médicament, qui a impulsé la mise en place d’une nouvelle organisation de la supply chain de l’entreprise. En effet, le marché du médicament est régulièrement sous tension : les difficultés de production des laboratoires se répercutent sur la disponibilité des produits à l’échelle internationale, et il importe d’être le plus efficace possible pour diminuer l’impact des ruptures au niveau des supply chains amont.

C’est dans ce contexte qu’OCP a ouvert en 2016 à Baule (Loiret), la Plateforme de Centralisation et de Synchronisation des stocks (PCS), site au fonctionnement logistique unique en Europe dans le secteur de la santé. A la pointe de la technologie avec notamment 7 km de convoyeurs automatisés, cette plateforme nationale de 48 000 m2 centralise désormais près de 70 % des volumes de produits traités par le répartiteur. Au lieu de livrer chaque établissement pharmaceutique d’OCP une fois par semaine, les 600 laboratoires peuvent désormais livrer quotidiennement leurs médicaments directement à PCS. Les produits de santé sont ensuite répartis entre les 39 établissements du réseau, avant d’être acheminés aux officines en 48h maximum.

Cette centralisation a permis la mise en place d’une organisation logistique très réactive et une plus grande homogénéité de la disponibilité des produits sur le territoire tout en diminuant l’impact carbone des laboratoires en moyenne de 35%. Néanmoins, les équipes de PCS se trouvaient confrontées à la très grande fluctuation des approvisionnements à destination des établissements pharmaceutiques : les volumes quotidiens traités varient entre 1,4 et 2 millions d’unités, avec pour conséquence des difficultés pour absorber les pics d’activité tant du côté de PCS que des établissements.

L’outil de gestion SAP utilisé par PCS pour planifier quotidiennement son activité à partir des ordres de commandes reçus ne disposant pas de fonctionnalité permettant de lisser les flux de produits, la Direction Supply Chain a lancé en 2021 un appel d’offres pour trouver une solution. C’est la proposition d’EURODECISION de concevoir un moteur de planification de la capacité connecté au système informatique d’OCP qui leur a semblé la plus appropriée.

Après avoir récolté les besoins et attentes des équipes d’ordonnancement, les experts en algorithmes d’EURODECISION ont conçu une solution sur mesure qui tient compte de l’ensemble des contraintes de capacité d’OCP (capacité de préparation des commandes de PCS, de remplissage des camions de livraison, de réception des établissements…) pour définir chaque matin la liste éventuelle des coupes à effectuer parmi les commandes générées par SAP.

Après une phase pilote de 3 mois qui a permis d’ajuster le paramétrage du moteur de calcul et de valider son fonctionnement sur 6 établissements de taille caractéristique, OCP a déployé la solution sur l’ensemble de son réseau. Ainsi, depuis janvier 2022, l’outil d’aide à la décision s’insère complètement dans l’organisation opérationnelle du répartiteur pharmaceutique et permet un pilotage souple de la planification. Chaque matin, les techniciens disposent en quelques minutes de la liste des commandes qui peuvent être exécutées dans la journée, et celles qui nécessitent un arbitrage avant validation. L’expédition des commandes non prioritaires – qui respectent les conditions pour être « coupées » – peut alors décalée au lendemain ou au surlendemain, sans pour autant dégrader la productivité.

Grâce à l’outil EURODECISION, les équipes de PCS sont en mesure de proposer un meilleur service aux établissements, ce qui a pour effet de fluidifier la distribution aux officines et d’améliorer la disponibilité des médicaments pour les patients. Par ailleurs, en contribuant à l’optimisation du remplissage des camions au départ de la plateforme, l’outil a permis de réduire la charge transport d’OCP, améliorant ainsi fortement son bilan carbone.

Dès les premiers mois d’utilisation, la Direction Supply Chain d’OCP Répartition s’est montrée très satisfaite par le moteur EURODECISION et elle a d’ores et déjà fait appel à ses équipes pour y intégrer de nouvelles évolutions et l’adapter encore plus à ses besoins opérationnels.