MarineMarine

Ingénieur en Optimisation

 

Votre parcours chez EURODECISION, ça commence comment ?

Etudiante de la filière GIPAD (Génie Informatique pour l’Aide à la Décision) à l’IMT Atlantique1, j’ai rapidement été intéressée par la Recherche Opérationnelle. En 2e année, j’ai effectué un stage de 3 mois dans une PME de l’industrie agroalimentaire sur un sujet d’optimisation en planification de production. Cela m’a donné envie de voir comment la Recherche Opérationnelle pouvait être appliquée à plus grande échelle. L’un de mes professeurs m’a parlé d’EURODECISION que j’ai donc contacté pour y effectuer mon stage de fin d’études.

En quoi a consisté ce stage ?

Pendant 6 mois, j’ai travaillé au sein du Pôle R&D et Innovation (RDI) sur les techniques de stabilisation en génération de colonnes2. Il s’agissait d’implémenter de nouvelles méthodes et de les tester sur des problématiques métier, telles que celles traitées par le composant LP-EasyDriver dédié à la planification de ressources pour le transport public de voyageurs (habillage, graphicage). Les résultats obtenus ont été très positifs, ce qui nous a permis d’intégrer des améliorations au framework LP-ColGen qui fait partie de la boîte-à-outils des ingénieurs EURODECISION.

Le stage a-t-il confirmé votre intérêt pour la Recherche Opérationnelle ?

Tout à fait ! D’autant plus que, avant ce stage, je pensais que les grands groupes étaient les seuls à disposer de cellules Recherche Opérationnelle. Avec EURODECISION, j’ai découvert que des entreprises de tailles et de secteurs très variés faisaient appel à ses experts pour des missions à forts enjeux. Je me suis rendue compte que cette diversité correspondait plus à mon profil, par conséquent, lorsqu’on m’a proposé de rejoindre l’équipe en CDI, je n’ai pas hésité longtemps : j’ai rejoint le Pôle Logistique & Production en septembre 2018 en tant qu’ingénieur en optimisation.

Outre la variété des missions, qu’est-ce qui vous a convaincu de rejoindre EURODECISION ?

Pendant mon stage, j’ai beaucoup apprécié la confiance et l’autonomie qui m’ont été accordées, même en tant que débutante. La bonne ambiance et l’équipe sympathique ont également contribué à ce que je me sente très vite intégrée. Depuis quelques semaines, j’ai commencé ma première mission et j’apprends tous les jours de nouvelles choses !

 

1 IMT Atlantique : Ecole d’ingénieurs issue de la fusion de Télécom Bretagne et de Mines Nantes
2 Génération de colonnes : méthode de résolution pour les problèmes d’optimisation linéaire de grande taille

Le parcours de Marine vous inspire ?

Envie de nous rejoindre ?