L’égalité salariale entre hommes et femmes est l’un des enjeux des Directions des Ressources Humaines, notamment depuis le décret* sur l’égalité professionnelle qui impose désormais que la rémunération effective soit obligatoirement comprise dans les domaines d’actions retenus par l’accord collectif ou, à défaut, le plan d’action. Les entreprises affichent donc une réelle volonté d’éviter les pénalités en cherchant à identifier les écarts des rémunérations effective liés au genre.

Savoir si une entreprise pratique une politique salariale égalitaire entre homme et femme est une question complexe car une simple moyenne sur les salaires n’est pas suffisante pour expliquer des écarts de revenu. En effet, plus de 70 variables peuvent expliquer le montant d’un salaire, l’âge, l’ancienneté, la formation initiale, la formation interne, la nature de la formation et des compétences, le potentiel, l’expatriation ou non, la mobilité, la situation géographique, le bassin d’emploi, les conditions de travail, le temps partiel, le travail de nuit, les horaires, etc. Au sein d’un groupe homogène de salariés (même site, fonction, emploi, etc.) l’analyse de l’ensemble de ces variables permet de clarifier et d’identifier les inégalités.

Grâce à une approche originale basée sur les mathématiques appliquées et l’économétrie, EURODECISION accompagne les Directeurs des Ressources Humaines et les Directeurs Généraux. A partir des données du SIRH, nos experts construiront un modèle pour :

  • Déterminer les principaux facteurs explicatifs du salaire
  • Calculer la « rémunération théorique » d’un salarié
  • Confirmer la présence, ou non, de discriminations liées au genre ou à d’autres facteurs discriminants comme le handicap.
  • Détecter les salariés avec un revenu atypique (sous ou sur-payés)

Les statistiques internes sont souvent controversées. Aussi, travailler avec EURODECISION, c’est assurer un regard neutre, objectif, et des réponses solides grâce à des outils mathématiques adaptés.

*le Décret n°2012-1408 du 18 décembre 2012 et la Circulaire de la Direction générale du Travail n° 1 du 18 janvier 2013.

Détecter les inégalités de salaires

Aider à la diminution des discriminations

Pour en savoir plus
contactez-nous
Nom / Prénom
Société
Coordonnées
*
Votre message
*

* Champs obligatoires

Entreprise & Carrières
VALEO fait appel à un prestataire pour mesurer les écarts de salaires
L'équipementier automobile Valeo exploite un outil d'analyse statistique des rémunérations pour repérer les écarts entre salarié(e)s.
Bilan : 3,4 % avant correction.
Lire l'article
Ils nous font confiance