Gerald_ferroviaire7

  • De nombreux projets réalisés par EURODECISION traitent de problématiques d’exploitation et de capacité ferroviaires. Pouvez-vous nous expliquer ce que cela signifie  ?

La question à laquelle nous sommes confrontés est « Comment utiliser au mieux l’infrastructure afin de rendre le meilleur service ? ». Pour ce faire, nous concevons des modèles mathématiques permettant de déterminer et de minimiser les investissements en infrastructure (augmentation du nombre de voies, amélioration des performances de la signalisation…), tout en maximisant la qualité de l’offre de transport (amélioration des temps de parcours, augmentation du nombre de trains en circulation, amélioration de la robustesse des horaires, adaptation des dessertes et des missions commerciales aux besoins des usagers…).

Pour en savoir plus
contactez-nous
Nom / Prénom
Société
Coordonnées
*
Votre message
*

* Champs obligatoires

 

  • Comment se déroulent de tels projets  ?

Nous travaillons en étroite collaboration avec les experts métier, en particulier ceux de la Direction de l’Ingénierie de la SNCF. En effet, au delà des compétences requises en modélisation mathématique et en algorithmique, l’aspect le plus complexe de ces projets est de bien comprendre les différents points de technique ferroviaire ainsi que l’organisation du système ferroviaire. Nous devons aussi veiller à ce que les modèles et les outils d’aide à la décision que nous développons soient réellement « utilisables » par les experts, c’est-à-dire que ces derniers puissent facilement exprimer des problèmes concrets, puis interpréter les résultats obtenus afin de les mettre en œuvre sur le terrain.

 

  • Pouvez-vous citer des exemples de  projets  ?

Récemment, les experts SNCF ont réalisé, avec notre support, des études visant à déterminer les capacités disponibles dans les gares parisiennes puis à proposer des adaptations de plan de transport, suite aux travaux planifiés dans le cadre du Grand Paris ou pour la ligne Grande Vitesse Tours-Bordeaux. En collaboration avec la SNCF, nous avons aussi mené des études pour INFRABEL, le gestionnaire d’infrastructure du réseau ferroviaire belge. Le but de ces études était de quantifier, pour un axe, donné les gains en nombre de trains en fonction de différents scénarii d’investissements en infrastructure

 

  • Avez-vous développé des outils spécifiques pour répondre à ces besoins   ?

Oui, par exemple, nous développons et maintenons un outil spécifiquement pour la Direction de l’Ingénierie de la SNCF. Cet outil permet de réaliser des études de capacité, de construction des horaires et d’évaluation de la robustesse sur des axes ferroviaires.

 

  • Intervenez-vous sur d’autres problématiques de gestion de l’infrastructure ?

Oui, nous intervenons sur toute la chaine, sur les études d’exploitation et de capacité comme nous venons d’en parler, mais aussi sur la conception des horaires (notamment en minimisant la consommation d’énergie) puis la commande des sillons. Nous avons développé une véritable expertise métier dans le domaine ferroviaire, et intervenons sur des sujets très variés comme la gestion opérationnelle des circulations, l’optimisation des roulements du matériel roulant et des agents de conduite, la planification de la maintenance, le revenue management…

 

Pour en savoir plus : Optimisation dans le secteur Ferroviaire