En France, une entreprise sur trois est victime ou à l’origine d’un retard de paiement1 et, en raison de la crise économique de 2008, le nombre de créances à recouvrir a fortement augmenté.
A titre d’exemple, en 2013, près de 15 % des factures de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris lui étaient renvoyées en raison d’une adresse erronée (NPAI) et son taux de recouvrement s’élevait seulement à 66 % (particuliers et organismes)2. Or, ces créances impayées représentent un montant non négligeable qui pourrait être consacré au renouvellement du parc de matériel médical mais aussi à la formation et l’embauche de personnel hospitalier…

Tant en B2C qu’en B2B, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à faire appel à des sociétés spécialisées pour recouvrir leurs créances. Aujourd’hui, ce secteur compte près de 400 acteurs qui traitent un volume d’affaires de plusieurs centaines de millions d’euros3 représentant un montant total de dette de deux cent milliards d’euros en France.

Pour que le débiteur s’acquitte de sa dette, les professionnels du recouvrement de créances utilisent tous les moyens légaux qui sont à leur disposition (ex. lettre de relance, relance téléphonique, mise en demeure de payer, injonction de payer, assignation en paiement…). Leur travail consiste alors à appliquer des scénarios de recouvrements, c’est-à-dire des séquences d’actions à réaliser en fonction de la réponse du débiteur et de la nature de la dette.

Pour en savoir plus
contactez-nous
Nom / Prénom
Société
Coordonnées
*
Votre message
*

* Champs obligatoires

Cette activité de recouvrement, appuyée ou non sur des huissiers, est une grande consommatrice de ressources humaines. Il est donc crucial pour la performance économique du processus de recouvrement de choisir le bon scénario face à un type de dette donné.

L’offre Debt Analytics d’EURODECISION concerne deux axes d’optimisation :

  • La mise en œuvre de modèles prédictifs du taux de recouvrement pour une créance ou un lot de créances donnés : ces modèles sont aujourd’hui particulièrement robustes car entraînés sur une base de créances très volumineuse et représentative du marché français. Une partie de la pertinence de ces modèles repose sur la détection de fraude, sujet pour lequel EURODECISION a élaboré des algorithmes dédiés.
  • Le développement d’outils d’optimisation des scénarios de recouvrement : il s’agit de déterminer et calculer le scénario optimal à appliquer à une dette donnée dans un état donné parmi une banque de scénarios candidats.

Consciente des enjeux pour les entreprises quel que soit leur secteur d‘activité, EURODECISION a aujourd’hui pour ambition d’appliquer l’efficacité des techniques mathématiques décisionnelles et du marketing direct à l’univers du recouvrement de créances (ex. scoring, campaign management, maximisation des taux de retour…).

Sources

1Banque de France, Rapport annuel de l’observatoire des délais de paiement 2012

2Commission médicale d’établissement  de l’AP-HP, Commission Activité Ressources du 5 février 2013

3FIGEC